Stress, Épuisement

Nous vivons dans un univers riche en technologies, progrès, ouverture au monde. Nos nouvelles expériences repoussent nos limites, changent nos références, nous ouvrent des espaces de nous-même auxquels nous n’avions pas pensé.

Nous sommes ainsi propulsés dans des sollicitations extérieures excitantes. Compétitives et sans cesse renouvelées.

Il faut agir vite dans l’analyse, la réflexion, l’organisation, faire face aux demandes professionnelles, familiales et sociales, utiliser les réseaux sociaux, être au courant des dernières « news »…

Bref, se maintenir dans le monde, sans quoi nous sommes menacés d’être « has been », hors circuit, déclassés, au placard…

Chat

Comment pouvons-nous nous adapter à une telle vitesse ?

Notre corps a des limites, nous avons de très fortes ressources intérieures, mais nous sommes pour la plupart stressés, inquiets, fatigués, en tous cas coupés de nous-même, absents de notre rythme profond.

Les états de dépression sont les résultats de perte de sens. Notre Etre est étouffé.  

Comment ça marche ?

Tant que le stress répond à un besoin ponctuel, les cellules ont le temps de récupérer. Le problème commence lorsque le stress se prolonge, il devient chronique.

Quand nous avons du mal à dire stop, c’est notre corps qui hurle.

Trop de sollicitations vont amener une diminution du système immunitaire, d’où fatigue générale, moins de ressenti aux signaux de stress, maux de tête, problème de sommeil, concentration, problème de dos, maladies, burn out, dépression.

Rien n’est plus possible, le système se met hors circuit. Le corps s’installe en mode défense, survie, peut-être pour  protéger la vie en nous ?

Faut-il aller aussi loin pour s’arrêter ? Parfois oui… le « je veux » « je dois» dépasse le « je suis » « je sens ».

Il est grand temps de remettre en question son fonctionnement.

Une thérapie est indispensable pour reconnaitre les sources du déséquilibre : se poser des questions de fond, interroger son désir de performance pour mieux gérer son stress.

Revenir au corps est LA clef :

Se rapprocher des émotions, respirer en conscience, retrouver le calme intérieur avec le massage, mettre les mots sur les souffrances vécues, c’est le point fort de la guérison.

Pour retrouver le contact avec le corps, le massage est un bon outil, il permet de prendre de la distance avec les évènements et se rapprocher de soi pour trouver un sens et une cohérence à sa vie. 

Cet accompagnement est complémentaire avec un suivi médical.

Site en mode préproduction